Dictionnaire Sobota

Traduction Sobota

Page d'accueil de FreelangDictionnaires gratuitsTraduction gratuite
Traduction professionnelle

English version of Freelang  Versión española de Freelang
Forum Lokanova & Freelang   Contactez-nous par email   Freelang sur Facebook

Dictionnaire FREELANG : Sobota

Le sobota est un dialecte slovène parlé dans le nord-est de la Slovénie. C'est une langue slave dérivée de la nébuleuse de cultures présentes dans cette region.



Caractéristiques de ce dictionnaire

Le dictionnaire Freelang (pour Windows ou Android) vous permet de parcourir les listes Sobota-Français et Français-Sobota. Vous pouvez rechercher un mot, ajouter vos propres traductions, modifier ou supprimer des entrées existantes, et apprendre du vocabulaire à partir de listes personnelles d'apprentissage. Pour en savoir plus, veuillez consulter la liste des fonctionnalités ou accédez directement au téléchargement ci-dessous. Une version en ligne est également proposée, afin de pouvoir interroger le dictionnaire sans avoir à le télécharger.

Caractéristiques de ce dictionnaire

Téléchargez le dictionnaire Freelang pour Android ! Parcourez les listes de mots, recherchez des traductions et révisez votre vocabulaire à votre rythme. Une version en ligne est également proposée, afin de pouvoir interroger le dictionnaire sans avoir à le télécharger.

 

Télécharger ci-dessousCliquer ici pour consulter le dictionnaire Sobota en ligne

 

Cliquez pour interroger le dictionnaire en ligne

 

La liste de mots

Ce dictionnaire est l'oeuvre de Georgi Drazjc.

Statut de cette liste : © Georgi Drazjc

Sobota > Français : 3 475 mots
Français > Sobota : 3 748 mots

Dernière mise à jour : 21 mars 2014
Mise en ligne : 18 juin 2001



Autres ressources Freelang

Freelang propose bien d'autres ressources dans le domaine des langues. Découvrez nos expressions courantes traduites dans toutes les langues, testez vos connaissances avec nos quizzes de culture générale, ou consultez notre classement des langues par familles. Pour rester en contact avec nous, lisez notre blog et suivez-nous sur Facebook.

Informations complémentaires

Un mot de l'auteur, Georgi Drazjc :

On estime que le sobota est né de la reunion du slovène populaire (dont certains mots sont issus de l'argot des paysans) avec le serbo-croate et plus marginalement, du hongrois et du polonais. La proximité quasi limitrophe de la Hongrie explique la présence de ce dernier dans le patois de sobota. On explique moins les racines Polonaise (présence d'une petite communauté polonaise à Tesanovci ?).

Le système d'écriture du sobota est l'alphabet latin epuré d'accents (pas de "é", "è", etc.). Il est facile d'imaginer que la vocation orale de ce dialecte est le responsable d'une telle purge. La phonétique de la langue est simple et logique, les "c" se prononcent toujours "tche", les "s" "seu", les "u" "ou", les "z" accolés a une voyelle se prononcent comme en français alors que lorsqu'ils sont isolés (préposition) ils se prononcent "gue", g dur comme dans guerre). Petite particularité du sobota (qui semble venir du polonais), les consonnes "sz" se prononcent comme un "z" accolé (s muet).

Le sobota est une langue pauvre, son vocabulaire est assez limité et ses locuteurs utilisent beaucoup d'idiomes afin de s'exprimer. Le dictionnaire bilingue Français-Sobota réalisé est sans doute le plus exhaustif jamais écrit (le seul sans doute). Un autre particularisme : il n'existe que deux insultes en sobota (sans compter les idiomes) : "nesmiselnost" qui symbolise les insultes "légères" (abruti, crétin, idiot...) et "nesmiselo" qui est l'illustration la plus "forte" et offensive (connard, etc.). La cause de la maigreur du vocabulaire est sans doute l'inertie du milieu dans lequel il est utilisé (milieu rural, absence de littérature noble dans la langue, rejet du dialecte par les jeunes au profit du slovène, etc.).

Le nombre de personnes dont le sobota est la langue maternelle doit se situer entre 5 000 et 10 000. Terminons sur une constation amère en reconnaissant que cette langue est appelée à disparaitre dans les 50 ans à venir.