On parle d'anaphore zéro lorsque l'élément anaphorique est inexistant (la plupart du temps, il est sous-entendu) :

Est-ce qu'il fera beau ? Je pense. (au lieu de je le pense)