- ANAPHORES ET DEICTIQUES -


Un déictique s'appuie sur les paramètres du lieu, du temps ou de la personne de la situation d'énonciation.

Dans la phrase :

Aujourd'hui, je suis à Paris.

Aujourd'hui est un localisateur temporel déictique (la valeur de aujourd'hui varie selon le moment où l'on parle), et le pronom je est un pronom déictique (je varie selon la personne qui parle).

 

Attention, un même pronom peut avoir un usage anaphorique ou déictique, selon la phrase dans laquelle il se trouve :

Ce livre, tu peux le prendre. (usage déictique de ce, qui sert à désigner un livre)

Ma grand-mère avait l'habitude de m'offrir un livre pour Noël, et ce livre me passionnait toujours. (usage anaphorique de ce, qui est une forme de rappel)

 

Un même pronom peut également contenir les deux usages au sein d'une même phrase :

Je le vois ! (usage déictique : on désigne une personne, et usage anaphorique, car on a déjà fait référence à cette personne)

 

Certaines expressions, on l'a vu, ne sont interprétables qu'en fonction de la situation d'énonciation. "Ici", par exemple, ne peut s'interpréter que par rapport au lieu où se trouve le locuteur au moment où il prononce "ici". Ces expressions, comme "ici", "maintenant", "ce soir", qui sont des déictiques, ne peuvent être employées pour un usage anaphorique. Il faudra alors leur substituer un équivalent non déictique :

Lundi 4 février, à huit heures, le commissaire me convoqua dans son bureau. Ce jour-là (et non pas Aujourd'hui), j'ai su qu'il avait découvert la vérité.

 

Voici maintenant un tableau présentant quelques couples d'expressions ayant le même sens, mais différant du point de vue de leur fonctionnement, l'un étant déictique, l'autre non :

Déictiques Non déictiques
aujourd'hui ce jour-là
maintenant à ce moment-là, alors
demain le lendemain
hier la veille
prochainement peu après
tout à l'heure plus tard, ensuite, après
ce soir ce soir-là
l'année dernière l'année précédente