- ANAPHORES ET FORMES LIEES -


- Considérons la phrase :

Jules aime se voir dans un miroir.

Le pronom se est syntaxiquement lié à Jules (comme on accorderait un adjectif en genre et en nombre : des pommes rouges).

L'interprétation de se repose uniquement sur ce rapport syntaxique, ce n'est pas une forme de rappel.

 

- Il en va de même dans la phrase suivante :

Jean sait qu'il est malade.

Il y a deux possibilités. Il peut désigner Jean, ou une autre personne (Paul, par exemple).

Si il désigne Jean, alors il est syntaxiquement lié, et on ne pourra pas remplacer il par une autre forme. Si on remplace il par le pauvre garçon, le pauvre garçon désignera une autre personne (Paul, par exemple) :

Jean sait que le pauvre garçon est malade.

Jean sait que Paul est malade.

Jean sait que Jean est malade.

 

- Dans la phrase suivante, son peut être interprété comme une forme liée (le chapeau de Pierre), ou comme une anaphore (le chapeau de Jacques, par exemple) :

Pierre a retrouvé son chapeau.


Retour      Accueil      Suite