- ANAPHORE ZERO -


On parle d'anaphore zéro lorsque l'élément anaphorique est inexistant (la plupart du temps, il est sous-entendu).

Est-ce qu'il fera beau ? Je pense. (au lieu de je le pense)

 

- Le cas des prépositions orphelines

Dans la phrase suivante, on dit que la préposition sans est orpheline :

Je suis venu avec mon parapluie, je suis reparti sans.

En effet, la phrase logique aurait été :

Je suis venu avec mon parapluie, je suis reparti sans lui.

Il est cependant difficile, en français, de reprendre un objet avec le pronom anaphorique "lui", et cette phrase ne serait pas acceptable. La préposition est donc "orpheline".