Dictionnaire Arpitan savoyard

Traduction Arpitan savoyard

Page d'accueil de FreelangDictionnaires gratuitsTraduction gratuite
Traduction professionnelle

English version of Freelang  Versión española de Freelang
Forum Lokanova & Freelang   Contactez-nous par email   Freelang sur Facebook

Dictionnaire FREELANG : Arpitan savoyard

Le savoyard est une des variantes de l'arpitan, également appelé francoprovençal. Cette dernière appellation induit en erreur, car il ne s'agit ni d'un mélange de français et d'occitan, ni d'un dialecte de l'un des deux ni encore moins d'un patois, sinon d'une langue à part entière. D'autres variantes sont le valdotain, le bressois, le dauphinois... Le terme arpitan, qui signifie montagnard, a été repris au début des années 1970 pour répondre au besoin de lever la confusion générée par le terme francoprovençal. La principale particularité de l'arpitan réside dans l'évolution du A latin, qui est resté A sauf quand la consonne précédente est une palatale (c, ch, j, y, ly, gn, parfois r), auquel cas elle a évolué vers ié, é, i.



Caractéristiques de ce dictionnaire

Le dictionnaire Freelang (pour Windows ou Android) vous permet de parcourir les listes Arpitan savoyard-Français et Français-Arpitan savoyard. Vous pouvez rechercher un mot, ajouter vos propres traductions, modifier ou supprimer des entrées existantes, et apprendre du vocabulaire à partir de listes personnelles d'apprentissage. Pour en savoir plus, veuillez consulter la liste des fonctionnalités ou accédez directement au téléchargement ci-dessous. Une version en ligne est également proposée, afin de pouvoir interroger le dictionnaire sans avoir à le télécharger.

Caractéristiques de ce dictionnaire

Téléchargez le dictionnaire Freelang pour Android ! Parcourez les listes de mots, recherchez des traductions et révisez votre vocabulaire à votre rythme. Une version en ligne est également proposée, afin de pouvoir interroger le dictionnaire sans avoir à le télécharger.

 

Télécharger ci-dessousCliquer ici pour consulter le dictionnaire Arpitan savoyard en ligne

 

Cliquez pour interroger le dictionnaire en ligne

 

La liste de mots

Ce dictionnaire est l'oeuvre de Didier Calin.

Statut de cette liste : © Didier Calin

Arpitan savoyard > Français : 8 914 mots
Français > Arpitan savoyard : 8 048 mots

Dernière mise à jour : 21 mars 2014
Mise en ligne : 18 mai 2002



Autres ressources Freelang

Freelang propose bien d'autres ressources dans le domaine des langues. Découvrez nos expressions courantes traduites dans toutes les langues, testez vos connaissances avec nos quizzes de culture générale, ou consultez notre classement des langues par familles. Pour rester en contact avec nous, lisez notre blog et suivez-nous sur Facebook.

Informations complémentaires

Un mot de l'auteur, Didier Calin :

Phonétique
Ce dictionnaire est normatif, et propose une variation de la graphie arpitane du linguiste Stich, adapté spécifiquement au savoyard. La prononciation indiquée est celle recommendée à un débutant, qui ne désire pas parler un dialecte en particulier. Elle est basée sur le savoyard central, mais la graphie permet de prononcer chaque mot selon son propre dialecte, si on le désire.

1) Voyelles
a, i, u, é, ou: comme en français.
ar
(par exemple, d'infinitif) se prononce [â] (voir suivant)
â
est un /a/ très ouvert et long, proche du /o/ ouvert ; ce â devant /l/ peut se fermer en [o:] comme dans çhevâl [Þvo:]
ê
est un /è/ ouvert et long
è
est un /è/ très ouvert, noté [ë] en phonétique, s'approchant du "schwa" en phonétique internationale ; ce è se prononce la plupart du temps [a] devant /r/ : sèrment [sar'meÑ] ([eÑ] étant ma notation ici pour un /e/ nasal)
o
est un /o/ neutre, plus ouvert que fermé ; non accentué, et devant nasale, il tend à rester muet : çhavonar [Þav'nâ] plus souvent que [Þavo'nâ]
ô
est un /o/ fermé et long
ö
indique un son prononcé généralement [ø/œ], ou même [øw] en syllabe ouverte, notamment à Annecy, et [u] dans d'autres parlers - et [òw] en syllabe ouverte - , comme à Thônes : löf [lø:] (ou [lòw]), pörta ['pœrta] (ou ['purta])
ue
indique un [y:] long (prononcé [u] dans d'autres dialectes)
ie
est un [i:] long
se prononce généralement simplement [i] au centre de la Savoie, [jé] ailleurs : bolonjhiér [boloÑ'ði] (et [boloÑ'ðjé] ou [boloÑ'dzjé] ailleurs)

L'on écrira donc de préférence <yé> là où une prononciation [i] n'est pas admise (cependant, <lyé>, par exemple dans les infinitifs en /-lyér/ se prononcera [lji])
an
, on, in comme en français
en
est un /e/ fermé nasal, tendant aujourd'hui à se confondre avec in : jamais [aÑ] comme en français !!

2) Consonnes
b, c, d, f, g, gu, h, j, l, m, n, p, qu, s, ss, t, v, y, z comme en français
çh
est un [Þ] comme en anglais "think" (et dans d'autres dialectes [ts], voire [st])
jh
est un [ð] comme en anglais "though" (et dans d'autres dialectes [dz], voire [zd])
ll
après consonnes, notamment /c/, indique un /l/ mouillé : tracllèta [tra'kljëta]
ly
est un /l/ mouillé [lj]

Les consonnes /s/ et /c/ suivies de /i/ (ou parfois même /u/ ou /e/) ont tendance à être chuintées : comenciér [kmeÑ'ši] ; on écrira donc /sy/ et /cy/ devant voyelle au lieu de /si/ et /ci/ dans les mots (savants) où cette prononciation chuintée est impossible : politicyen [politi'sjeÑ].

À part à l'extrême pointe sud de la Savoie, où l'en en prononce certaines (/r/ de l'infinitif, /l/ final...), les consonnes finales sont muettes, à l'exception des adjectifs en /-al/, /-èl/, ou /-if/. Sinon, même le /-r/ de l'infinitif, /l/ et /ly/ sont muets : piuely [pjy(:)], çhantar [ÞaÑ'tâ], util [y'ti], soluêly [so'lwè:], çhapél [Þa'pé]...

3) Accentuation
Les mots terminant en consonnes, i, ie, u, ia ou voyelle longue â, ê, ô sont accentués sur la fin, comme en français.

Les mots terminant en a, o, e ou la terminaison de troisième pers. du pluriel /-ont/ sont accentués sur la pénultième : çhantont ['ÞaÑtoÑ], comba ['koÑba]

Ne pas confondre, donc, l'accentuation de sortia [sor'tja] avec celle de épya ['épja].

L'accent peut être ramené sur la première ou dernière syllabe d'un mot trisyllabique (ou plus rarement, sur la finale, dans un mot bisyllabique) si la deuxième syllabe est en /e/ non accentué : lena [lna], felye [fljë], belyèt [bljë:]... et surtout rosseta [ros'ta], beleta [bël'ta], bobelye [bo'bljë] ou ['bobljë], lentelye [leÑ'tljë].

Ceci fait que <è> n'indique pas seulement la prononciation, mais l'accentuation : solèta [so'lëta], tâlèta [tâ'lëta]...

Grammaire
Le dictionnaire indique les formes conjuguées des principaux verbes irréguliers, et la première pers. du singulier montre les changements vocaliques : portar, jhe pörto ; volar, jhe vuelo...

Autres sites consacrés à l'arpitan

  • Le site de la Ligue savoisienne propose des leçons gratuites pour apprendre l'arpitan.
  • Situation géolinguistique du francoprovençal.
  •